Les déjantes du coteau
http://lesdejantesducoteau.free.fr

Accueil > A Votre Santé !  > ... mais dur à avaler !

... mais dur à avaler !

 

DUR : de moins en moins ?

... mais DUR à avaler !

C’est ce que laisse craindre une récente étude, divulguée par la revue PRESCRIRE.

La revue médicale PRESCRIRE, relayée par divers média, révèle que des analyses effectuées par d’éminents biologistes dans plusieurs fleuves français : la Seine, la Gironde, la Loire et l’Adour, retrouvent dans ces cours d’eau des quantités notables de médicaments.

Il est donc désormais prouvé qu’une part non négligeable des médicaments consommées emprunte le chemin des WC, et, franchissant sournoisement les filtres des stations d’épuration pour inonder les rivières et autres nappes phréatiques, termine dans nos estomacs le cycle commencé dans certains autres estomacs.

Ainsi profitons nous de bonnes doses quotidiennes d’antibiotiques, de paracétamol et autre aspirine, et pouvons êtres assurés d’une contraception assidue...

Car LA PILULE n’échappe pas à la règle ! Il parait que ça fait des drôles de choses aux poissons ! Il est plus difficile de savoir ce que ça fait aux plantes et autres animaux. Et je vous laisse le choix d’éviter d’imaginer ce que cela entraine chez nous, qui mangeons plantes et animaux, et qui, parfois, buvons même de l’eau. Déjà que les selles de nos vélos avaient pour réputation d’écrabouiller nos spermatozoïdes !

Nos collègues de la route grands consommateurs de testostérone à la sauce créatine ont désormais un argument supplémentaire pour disputer aux veaux notre précieuse hormone sur les marchés illicites. Il est temps de reconstituer vos stocks car la côte de ces substances est appelée à grimper plus haut et plus fort que notre trop justement réputée Côte du Cimetière.

D’un autre côté, certaines chorales peuvent espérer retrouver des tons de voix que l’on croyait perdus depuis des lustres. D’où mon conseil : faites comme la Castafiore, répétez régulièrement vos vocalises et vous pourrez très bientôt postuler pour le prochain Disque d’Or.

Serge Grovélo

Date de publication : 7 juillet 2007 par Serge Grovélo